roumanie

Revenu d’Ukraine avec une légère gêne dans le bas du dos, j’ai profité d’être à Genève pendant 1 semaine pour me faire soigner. Malgré des soins intensifs, la douleur était toujours présente mais j’ai décidé malgré tout de m’en tenir à mon calendrier et je me suis donc envolé pour la Roumanie. Mon premier tournoi a eu lieu dans une petite ville située à 5 heures de voiture de Bucarest nommée Arad. Lors du premier tournoi, j’ai affronté un compatriote et un ami : Johan Nikles. Je ne vais pas vous cacher que je ne suis pas le meilleur dans ma façon de gérer les émotions dans de « telles » circonstances. Evidemment au début de la rencontre j’étais extrêmement tendu et de ce fait ma longueur de balle n’était pas suffisante pour gêner mon adversaire. Plus solide que moi au fond du court et en me jouant très bien tactiquement je m’incline 6/4 6/4. Très déçu de ma défaite et après un jour de remise en question, je reprends finalement l’entraînement. Sous les conseils de l’entraineur de la fédération suisse de tennis (Antony Dupuis), je produis des entraînements de qualités et je commence à retrouver de la confiance pour mon prochain tournoi.

Mon second tournoi a eu lieu à Buzau, à 8 heures de voiture d’Arad. Nous avons loué une voiture pour nous y rendre étant donné qu’il n’y avait pas de vols internes. Autant vous dire que le trajet fut très très fatiguant ! Deux jours après mon arrivée, j’ai été opposé à un portugais 1200 ATP. En jouant trop loin derrière ma ligne et en laissant mon adversaire produire et dicter le jeu, je perds « logiquement » le premier set. Dans le deuxième set, après m’être fait violence pour tenter de revenir dans le match, je commence gentiment à prendre le dessus sur mon adversaire. J’arrive enfin à diriger le jeu avec mon coup droit et à frapper des coups de meilleurs qualités. Je remporte finalement les 2 sets suivant et je m’impose donc sur le score de 6/7 6/3 6/2. C’est sous une chaleur tropicale que j’ai disputé mon second match. Opposé à un « spécialiste » de la terre, un espagnol, je décroche le 1er set au tie-break. Les échanges sont longs, intenses mais j’arrive à faire la différence en allant chercher mes points au filet. Sans lâcher aucun point, mon adversaire continue de se battre et le match devient un véritable bras de fer. Heureusement, j’ai réussi à faire le break en fin de match et donc à m’imposer 7/6 6/4 après 2h15 de jeu. Le lendemain, ayant des bonnes courbatures de la veille, je fais un échauffement amélioré pour pouvoir entamer mon match dans les meilleurs conditions possibles. Le suspens n’aura pas duré longtemps, largement dépassé par les accélérations de mon adversaire et par mon manque de fraicheur physique et mentale, je suis battu sèchement (6/1 6/4).
Théoriquement, d’après mon calendrier, j’étais censé faire un troisième tournoi en Roumanie. Finalement j’ai décidé de rentrer sur Genève pour pouvoir soigner mon dos et mettre la raquette de côté pour quelques jours. J’ai jugé qu’il était important que je prenne quelques jours de vacances pour recharger les batteries étant donné que la saison est longue et que le plus important est de ne pas avoir de petits pépins physiques pour pouvoir durer sur l’année entière.
Bilan : + 2 points
Classement : 526 ATP (simple), 398 ATP (double)

Pin It on Pinterest

Shares