Menu - Pages

Red Bull Velodux 2017

Estavayer-le-lac (FR) accueillera bientôt la troisième édition du Red Bull Velodux, la course de cyclocross la plus dure qui existe. Le samedi 4 novembre, autant les amateurs que les pros issus de tous les horizons du cyclisme s’élanceront sur le même tracé truffé d’obstacles – souvent inédits – qui les pousseront au bout de leurs limites.

Le cyclocross, cette discipline mythique et hybride mélangeant habilement le monde du cyclisme classique avec celui du VTT, confirme son grand retour. Discipline florissante dans les années 80′ et 90′, elle revient depuis quelques années au devant de la scène et profite d’un engouement de plus en plus large. C’est donc bien sur un vélo de route que les participants, légendes et anonymes confondus devront gérer les multiples obstacles qui vont se dresser devant eux, pour le plus grand plaisir des spectateurs et du directeur de course Yves Corminboeuf: « Quelle fierté pour moi, passionné de la discipline depuis mon enfance, de voir tous des champions, mais aussi toutes ces femmes et tous ces hommes populaires se mesurer dans la douleur mais avec le sourire sur ce circuit unique. »

Un format unique

Plusieurs éléments sont bien spécifiques au Red Bull Velodux. Tout d’abord le départ qui se fait en mode « Le Mans » – terme qui fait référence directement à la légendaire course automobile et qui consiste ici à devoir sprinter vers son vélo pour commencer la course. De plus les participants forment des paires qui se relaient sur le parcours en boucle durant près d’une heure. C’est ce point précis qui fait rentrer en jeu un aspect tactique qui maintient le suspense jusqu’aux dernières minutes de la course. Finalement ce sont les obstacles – certains connus comme les 104 escaliers en pierre de la vielle ville, les passages boueux et autres virages relevés, d’autres encore secrets – qui vont finir de pimenter ce cyclocross hors du commun.

Une nouvelle catégorie

Pour cette troisième édition une nouvelle catégorie a été introduite. En effet cette année les paires mixtes (homme-femme) seront également au départ. Les organisateurs se sont décidés à franchir le pas « suite à une grande demande lors des 2 premières éditions et afin de motiver le plus de femmes possibles » nous précise Yves Corminboeuf. Rendez-vous est donc pris le 4 novembre à Estavayer-le-lac.

Encore aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. Designed by WooThemes

%d blogueurs aiment cette page :