Menu - Pages

« Pour moi, le vélo électrique est devenu source de vie »

« Tricheur », ce mot est souvent lâché avec dédain par les amateurs de la petite reine qui se font dépasser par un vélo électrique. Cette apostrophe manque indéniablement de subtilité et peut s’avérer blessante. Au point qu’un jour, Stéphane Herren a rétorqué à un cycliste hautain : «J’échange volontiers mon vélo contre le tien, si tu prends avec ma maladie». Tout penaud, le cycliste en est venu à revoir sa vision du vélo électrique.

stephane herren 04.jpeg

Stéphane Herren: « Pédaler m’aide à faire face aux soucis de la vie quotidienne. » (Photo Wysam)

En effet, Stéphane Herren, ancien hockeyeur et grand amateur de vélo, compte à son actif plusieurs participations au Grand-Raid et quelques randonnées cyclistes de longue haleine comme les challenges amateurs de Paris-Roubaix et de Milan-San Remo. Il s’est vu diagnostiquer une maladie dégénérative à la fin de l’année 2015. Agé de 57 ans, il a dû abandonner son emploi de chef de train au CFF. Il témoigne : «Le vélo électrique est devenu pour moi source de vie. Pédaler m’offre beaucoup de bonheur. Cela m’aide à faire face aux soucis de la vie quotidienne. Je compte bien prendre le meilleur de ce qui me reste et ne pas me lamenter sur mon sort. Je suis très reconnaissant à la Wysam d’avoir créé ce challenge pour vélos électriques».

Satisfaction de l’effort à son rythme

Ce témoignage inspire le respect et nous conforte dans l’idée que la comparaison entre la petite reine et le vélo électrique n’est pas raison. Cependant lors de la 16e édition de la Wysam 333, nous souhaitons mettre en valeur les dénominateurs de ces deux moyens de locomotion : la satisfaction de l’effort à son rythme et le plaisir de la randonnée dans de beaux paysages.

C’est ainsi que le 24 juin à 4 h 30, les cracks s’élanceront de la place du Marché à Orbe sur la distance mythique de 333 km, qui a fait la renommée de notre randonnée cyclo-sportive. Les costauds partiront pour un périple de 222 km à 7 h. Alors que, le challenge VOénergies débutera à 9 h et sera suivi du départ des populaires entraînés qui enfourcheront leur vélo pour accomplir un circuit de 111 km.

Succès pour le challenge VOénergies

Le challenge VOénergies connaît un succès qui dépasse nos espérances puisque tous les vélos électriques mis à disposition par le fabricant Stromer et notre partenaire Locoémotion ont trouvé preneur. Peuvent donc encore s’inscrire à ce challenge, seules les personnes disposant de leur propre vélo électrique.

La mini-Wysam pour les enfants

Pour que la fête soit complète, en collaboration avec le Vélo-Club d’Orbe, une mini-Wysam sera ouverte aux enfants. Selon leur âge, ils accompliront une boucle autour d’Orbe, de 11, 22 ou 33 km. Les enfants jusqu’à 16 ans qui souhaitent participer à cette randonnée peuvent le faire en se présentant avec leur vélo sur la place du marché d’Orbe, au plus tard un quart d’heure avant le départ fixé à 9 h 15. (communiqué)

, ,

Encore aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. Designed by WooThemes

%d blogueurs aiment cette page :