Menu - Pages

Sram va plus loin avec le groupe Red eTAP

A l’heure des transmissions 2.0, le constructeur américain va encore plus loin dans la transmission électrique en proposant un groupe sans fil. Très présent dans le VTT, l’inventeur de la poignée Grip Shift peine à s’imposer sur la route. En 2017, seules deux équipes Pro Tour roulent avec un groupe SRAM !

« Le grand point fort du groupe est la simplicité d’installation, puisqu’il n’y a pas de câble, ni de fils. Sur les cadres de contre la montre c’est l’idéal », lance Gérard Joliat de Joliat Cycles à Courtételle dans le Jura. Chaque dérailleur est alimenté par une batterie interchangeable d’une autonomie de 1000 kilomètres. « C’est déjà un premier inconvénient par rapport au groupe Shimano qui assure 3500 kilomètres. Mais selon moi, le vrai défaut de ce groupe est le fonctionnement des manettes et le manque de réactivité par rapport aux concurrents » estime-t-on chez Joliat Cycles.

La manette de droite sert à descendre les pignons alors que la gauche permet de les remonter. Pour changer de plateau, il faut appuyer sur les deux en même temps. Une utilisation loin d’être intuitive imposée par les brevets déposés par Shimano. Avec 1,9 kilos il est 150 grammes plus léger que le groupe Dura Ace Di2, mais il faut compter 2800 francs contre 2500 francs pour son concurrent nippon. (Laurent Hennet)

,

Encore aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. Designed by WooThemes