Menu - Pages

Marc Hirschi, beau vainqueur du TPV 2016

Comme Cancellara et Michael Schaer avant lui

Comme pressenti depuis la veille, la 48ème édition du Tour du Pays de Vaud (25 équipes, 145 partants) s’est achevée à Vufflens-la-Ville par la victoire finale du champion de Suisse Marc Hirschi. Bien entouré par ses équipiers, le jeune Bernois (18 ans en août prochain) n’a pas fléchi sur les 105 kilomètres de la dernière étape qui proposait tout de même quatre GP de la montagne et 1’754 m de dénivellation. Deux boucles d’un parcours vallonné au cœur du Gros de Vaud qui a suscité de nombreuses tentatives d’échappée (aucune n’a pu prendre plus de 30 secondes d’avance, dont celle de l’Italien Covi et du Slovène Pogaçar, repris à 10 km de la ligne) et fixé la moyenne du jour à 44,200 km/h !

Profitant de la sévère montée du Cuvillard, à l’arrivée (700 m avec des passages à 16 %), le Français Tanguy Turgis a placé une attaque décisive qui lui a permis de terminer légèrement détaché et de grappiller quelques secondes au maillot jaune. Un coup de force qui n’a pas bouleversé la hiérarchie mais qui a offert un beau bouquet final à l’équipe de France, très active durant les quatre jours de compétition et qui a pris la tête du classement de la Coupe des Nations après quatre des huit épreuves au programme.

Cette édition 2016 du TPV comble une très belle équipe de Suisse qui triomphe au classement individuel et par équipes avec Marc Hirschi, Stefan Bissegger (vainqueur du prologue à Carrouge et 9ème à 3’22), Robin Froidevaux (15ème à 4’01), Reto Müller et Joab Schneiter, alors que Léon Russenbergerr a abandonné lors de la 1ère étape vers Apples. Un bilan qui réjouit le coach national Daniel Gisiger qui voit poindre une nouvelle génération de grande qualité et porteuse d’espoirs tant sur route que sur piste.

Même village et même club que « Cance »

A l’heure où Fabian Cancellara (vainqueur en 1999) s’apprète à mettre un terme à sa carrière, c’est un jeune Bernois du même village et du même club qui réussit à inscrire son nom au palmarès du TPV après deux années de domination du Franco-Américain Adrien Costa. Vainqueur l’an dernier du GP Ruebliland, en Argovie, puis cette saison du GP de Lucerne et du Tour de Berne après avoir terminé 3ème de Gand-Wevelgem, 6ème de Paris-Roubaix et 2ème du GP de Lausanne derrière Gino Mäder  notamment, Marc Hirschi s’affirme comme un coureur complet malgré un petit gabarit qui force l’admiration.

Au classement final, malgré une opposition de plus en plus relevée, il devance de 41 secondes le Kazakh Dinmukhammed Ulysbayev et de 1’08 l’Autrichien Félix Gall, champion du monde en titre. Un exploit qui, côté suisse, n’avait plus été réalisé depuis la victoire de Michael Schaer en 2004 (Nicolas Schnyder a terminé 2ème en 2005, Silvan Dillier 2ème en 2007, Stefan Küng 3ème en 2011 et Gino Mäder 2ème l’an passé). De quoi le rendre fier de sa magnifique performance et de lui ouvrir la porte d’une carrière prometteuse.

Bertrand Duboux

Résultats :

3ème étape, Penthalaz-Vufflens-la-Ville, 105 km :

  1. Tanguy Turgis (Fra) moyenne 44,200 km/h
  2. Konstantin Nekrasov (Rus) à 6 sec.
  3. Jarno Mobach (Hol) m.t.
  4. Alessandro Covi (Ita) à 8 sec.
  5. Jakob Egholm (Dk) m.t.
  6. D. Ulysbayev (Kaz) à 11 sec.
  7. Anton Charmig (Dk) m.t.
  8. Joao Almeida (Por) m.t.
  9. Nils Eekhoff (Hol) à 13 sec.
  10. Laurens Huys (Bel) à 15 sec.
  11. Marc Hirschi (Sui) m.t.
  12. Robin Froidevaux (Sui) m.t.
  13. Félix Gall (Aut) à 33 sec.
  14. Stefan Bissegger (Sui) à 43 sec.

9 coureurs hors délais – 97 classés.

CLASSEMENT FINAL :

  1. Marc HIRSCHI (Sui)
  2. Din. Uluysbayev (Kaz) à 41 sec.
  3. Félix Gall (Aut) à 1’08
  4. Vadim Pronsky (Kaz) à 2’16
  5. Tanguy Turgis (Fra) à 2’20
  6. Tadej Pogaçar (Slo) à 2’58
  7. Brendan McNulty (Usa) à 3’11
  8. Jarno Mobach (Hol) à 3’19
  9. Stefan Bissegger (Sui) à 3’22
  10. Jaka Promozic (Slo) à 3’35
  11. Robin Froidevaux (Sui) à 4’01

,

Encore aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. Designed by WooThemes

%d blogueurs aiment cette page :