Au retour des Etats-Unis, j’ai eu une semaine pour préparer le prochain tournoi qui se tenait dans le club dans lequel je m’entraine maintenant depuis 7 ans : le Country Club Geneva (CCG). L’avant tournoi n’a pas été simple à gérer pour deux raisons. La première, évidente, celle du décalage horaire étant donné qu’il y a neuf heures de différence entre les deux pays et que je suis resté près de 2 mois aux Etats-Unis. La seconde raison a été le changement de surface. En effet le tournoi a eu lieu sur une surface extrêmement rapide et exigeante : la moquette. C’est la première fois que le CCG organisait un tournoi de cette catégorie (Future, 25’000$). Et pour une première, l’organisation était juste top ! Une partie du club a été totalement aménagée afin d’en faire un espace réservé aux joueurs (Players Lounge). Un buffet a été mis à disposition pour les joueurs, tout comme les vélos du fitness afin que l’on puisse faire nos échauffements ou nos récupérations. Des navettes ont également été organisées pour faciliter les déplacements entre l’hôtel et le club. Après les qualifications, l’organisation du tournoi a même décidé de monter une petite tribune pour les spectateurs voulant assister aux matchs.

Ce tournoi fait partie des rares occasions où je peux jouer en Suisse, c’est pourquoi j’ai été ravi que des personnes de ma famille, mes amis, mon parrain, mes sponsors et bien d’autres personnes aient pu venir me voir. J’ai même été surpris par le nombre de spectateurs qui ont fait le déplacement. Tout au long du tournoi et pendant mes matchs, j’ai senti une certaine pression « positive » et une motivation supplémentaire apportée par tout cet entourage. En double, associé à l’un de mes entraineurs, Grégoire Burquier, nous nous sommes inclinés en demi-finale après un beau parcours et notamment un premier match remporté face à la tête de série 1 du tournoi, les français Grégoire Barrere (224 ATP)  et Jonathan Eysseric (79 ATP). En simple, après un match fou de 2h20, je me suis incliné au premier tour contre un allemand 350 ATP. Une défaite au goût amer sur le plan personnel et qui ne m’a pas permis de remporter ce match très accroché – 6/4 5/7 7/6 – devant mes proches…

Après quelques jours de repos et d’entrainements, je suis reparti en Espagne pour mon premier tournoi en extérieur. Ce Future a eu lieu à Cornellà, situé à 15 minutes de Barcelone. Enorme changement de décor et d’organisation comparés au tournoi du CCG. Le retour à la réalité des « vrais » Futures : pas de navette, personne à la réception pour nous informer, pas d’espace réservé aux joueurs. Malgré cette organisation chaotique, ce tournoi possédait une technologie plutôt incroyable : le Hawk-Eye, qui permet de revoir les points litigieux sur grand écran. Notre hôtel était situé à 15 minutes à pied du club, juste à coté d’une petite place possédant de nombreux restaurants. Le soir, cet endroit était plein de charme avec les lumières des restaurants et des échoppes. Un charme qui fût de courte durée puisque je me suis incliné au second tour face à un Espagnol, tête de série 4, qui a d’ailleurs remporté ce tournoi.

Pin It on Pinterest

Shares